Comment choisir un vélo à sa taille ?

Représentant un important investissement, l’achat d’un vélo nécessite une analyse préalable. Pour profiter de tous les avantages de l’engin, il faut choisir un modèle qui convient à ses attentes, notamment à sa corpulence. Un vélo adapté à sa morphologie apportera plus de confort et de rendement au cycliste.

Prendre les bonnes mesures

Le choix d’un vélo adapté varie selon les mesures de la hauteur, de la taille, de l’entrejambe et de l’amplitude des bras. Pour mesurer la hauteur de son entrejambe, le cycliste doit se tenir debout et s’adosser à un mur. Pieds nus écartés à environ 20 cm, il doit mettre ses talons en contact avec le mur. Il doit ensuite placer un support rigide (un livre, par exemple) au niveau de son périnée. En se faisant aider par une autre personne, le cycliste doit prendre la mesure entre le sol et le haut du support. La valeur obtenue est à multiplier par 0,665. Le résultat final sera la taille réelle du vélo en centimètre. Si l’on tombe entre deux tailles, la valeur relative à la partie supérieure du corps sera déterminante pour choisir un vélo à sa taille.

Choisir les roues de son vélo

Après l’arrivée des VTT vers les années 80, les vélos étaient équipés de roues de 26 pouces. En 2009, les fabricants ont renouvelé leurs offres en proposant des modèles de 29 pouces, puis des gammes de 27,5 pouces. Des roues de 26 pouces conviennent très bien aux cyclistes qui priment la vivacité et la maniabilité. Plus petites, elles gagnent en légèreté. Ceux qui recherchent du rendement et du confort devront opter pour des roues de 29 pouces. De tels modèles procureront un meilleur angle d’attaque. Une personne en quête de bon équilibre peut se tourner vers des roues de 27,5 pouces pour choisir un vélo à sa taille. Ces gammes standard étaient associées aux vélos de route loisirs.

Choisir un vélo pour enfant, quelle taille opter ?

Pour un enfant, les dimensions des roues sont un élément primordial pour choisir un vélo à sa taille. Les fabricants dressent des correspondances selon la taille de l’enfant. Le classement débute à 12 pouces avec des engins sans pédales ou draisiennes. Celles-ci sont idéales pour apprendre le vélo et maîtriser les notions d’équilibre de base. Plusieurs parents choisissent un grand vélo pour garantir le prolongement de la durée de vie de l’engin. Ce choix est pourtant déconseillé au risque de faire peur à l’enfant, de le décourager ou encore de nuire à sa sécurité.

Vélo électrique et usage urbain : les avantages au quotidien
VTT semi-rigides : leurs particularités